La démarche entrepreneuriale est complexe et nécessite des ingrédients indispensables pour transformer une idée en réalité économique.  

Un concept ne présente à lui seul que peu d’intérêt. Il peut être novateur ou non : ce sont d’innombrables détails qui feront que votre démarche sera couronnée de succès.  

Voici les préalables indispensables : 

Quelles sont les étapes de la création d'entreprise ? Comment ouvrir son entreprise ?

Notre cabinet de gestion de patrimoine vous propose de vous accompagner au long des étapes de la création d'entreprise :

  • La connaissance de son marché pour créer son entreprise 
  • L’élaboration de son business plan  
  • Le financement  
  • Les aides à la création d'entreprise ou de sociétés ou la reprise d’entreprise
  • L'organisation juridique de son projet

1. La connaissance de son marché pour créer son entreprise 

La définition et la connaissance de son marché passe par un exercice commercial bien connu qui est l’étude de marché. Cette étape est cruciale car elle va vous permettre d’élaborer d’une manière précise votre stratégie commerciale en termes de chiffre d'affaires potentiel mais également de besoins nécessaires à y consacrer (humain et matériel donc en capital). 

A l’issue de cette étape de réflexion, vous devez pouvoir répondre aux questions suivantes : 

  • Quels sont les besoins des clients ? Comment obtenir leur satisfaction, différenciation concurrentielle potentielle ? 
  • Quelles sont les barrières à l’entrée de mon marché ? 
  • Les contraintes légales, marché réglementé (ordres, organes de tutelles ou de contrôle) 
  • Les principaux concurrents, la pression exercée ? 
  • Quelles sont les exigences techniques, culturelles et géographiques de mon marché ? 

=> Vous permettant ainsi de définir votre plan commercial chiffré pluriannuel. 

2. L’élaboration de son business plan  

Cette étape doit être un révélateur de la viabilité économique du projet, les informations nécessaires sont les suivantes : 

  • Un résumé de votre activité, 
  • La liste des parties prenantes et leurs investissements tant humains que financiers, 
  • La revue analytique marketing, 
  • La proposition commerciale de l’entreprise, 
  • Le plan commercial, 
  • Le prévisionnel financier en détail, 
  • La structuration juridique du projet, 

3. Le financement  

Une fois le prévisionnel (Business plan) établit, vous connaissez précisément les besoins financiers de votre projet. 

L’une des étapes les plus importantes voire l’étape la plus importante est le financement de votre projet. Vous devez alors anticiper les coûts potentiels de votre future entreprise et réaliser un prévisionnel financier. 

Il existe divers moyens de financement : 

  • Le financement interne : l’apport en capital par le ou les porteurs de projets (chef d’entreprise et associés), 
  • Les apports en fonds propres ou quasi fonds propres : les fonds d’investissement ou le financement participatif “le crowdfunding” et “crowlending”, 
  • Le financement bancaire classique : les prêts bancaires pour la création d’entreprise ou la création de société : les prêts à la création, location longue durée (leasing, LOA etc), 
  • Le financement de l’actif circulant : affacturage, 

En complément de votre plan de financement les aides gouvernementales doivent être étudiées.

4. Les aides à la création ou reprise d’entreprise

ACRE : Aide à la création ou reprise d’entreprise

Destinée aux demandeurs d’emplois entre 18 et moins de 26 ans. Si vous êtes éligible, vous bénéficierez d’une exonération partielle des charges sociales et un accompagnement spécifique dans les 1ers temps.

ARE : Allocation chômage d’aide du retour à l’emploi 

L’aide au retour à l’emploi (ARE) est un revenu de remplacement versé par Pôle Emploi. Cette aide s’adresse aux personnes inscrites à Pôle Emploi à la suite d’un licenciement économique, personnel, ou encore d’une rupture conventionnelle. 

5. L'organisation juridique de son projet

C’est la finalisation du travail préparatif : le choix de la forme juridique appropriée à son projet. 

Les étapes précédentes vont vous guider dans votre décision. A ce stade, il existe deux modes d’exercice distincts : soit en exercice individuel (que ce soit en micro entreprise, en entreprise individuelle ou en société unipersonnelle (SARL Unipersonnelle, SASU), soit l’exercice en commun (avec plusieurs associés ou actionnaires : SARL, SA, SAS etc.)  

Le chef d’entreprise va devoir dans tous les cas choisir le statut juridique de sa nouvelle personne morale, qu’il exerce seul (Entreprise Individuelle, SARL Unipersonnelle, EURL, SASU) ou bien avec d’autres associés (SAS, SARL etc). Le choix de ce statut sera déterminant et en découlera de nombreux effets tant au niveau juridique, fiscal que social.  

Créer son entreprise consiste à donner naissance à une nouvelle entité juridiquement distincte des associés fondateurs : la personne morale.  

Alter Finances, votre conseiller en création d'entreprise

Notre cabinet de gestion de patrimoine implanté à Bordeaux vous accompagne dans toutes les étapes de la création d'entreprises ou de la création de sociétés, contactez-nous !

Le Guichet Entreprise proposé par l'INPI : Où se renseigner pour la création d'une entreprise ?

Nous vous invitons également à visiter le site https://www.guichet-entreprises.fr/ pour plus d'informations sur la création d'entreprise.



  • Ingénierie

    Pour répondre aux besoins de nos clients, nous proposons une étude approfondie de leur situation pour mettre en place la meilleure stratégie patrimoniale globale.

    Il ne suffit plus aujourd’hui de laisser son patrimoine se valoriser sur des produits financiers ou immobiliers sans prendre du recul avec l’environnement économique global et votre situation.

  • Investir avec Alter Finances


    Être accompagné est la clef d’un investissement réussi, qui répondra à tous vos objectifs.