Comment bien choisir son conseiller en gestion de patrimoine ?

Le rôle d'un conseiller en gestion de patrimoine est crucial, son choix repose sur des multiples facteurs dont le principal est certainement la confiance;

Une relation de long terme :

Choisir son conseiller en gestion de patrimoine c’est choisir le professionnel qui vous accompagnera à long terme. Il vous recommande des placements et des investissements mais il vous conseille également dans l’organisation et l’optimisation juridique et fiscale de votre patrimoine.

 

La valeur ajoutée d'un conseiller en gestion de patrimoine s'évalue plus facilement sur le temps long :
- La vie évolue ses besoins aussi,
- évite que la mission ne soit centrée que sur la vente d'un produit, dans ce type de relation, le professionnel devra "assumer" ses préconisations,
- permet d'apter le patrimoine à l'environnement légale et économique du client.

Une profession non réglementée, mais des activités qui le sont :

Il est indispensable de s’assurer des qualifications de votre interlocuteur. Les activités d’un conseiller en gestion de patrimoine sont réglementées :

  • Conseiller en investissement financier (CIF): pour cela il doit être membre d’une association professionnelle agréée par l’AMF et enregistré à l’ORIAS. Votre Cabinet Alter Finances est membre de la CNCGP et est enregistré à l’ORIAS sous le n°07031162.
  • Courtage en assurances: pour distribuer des produits d’assurance-vie et d’épargne retraite par exemple, le conseiller doit être courtier en assurances et être enregistré à ORIAS.
  • CJA (La Compétence Juridique Appropriée) : posséder la CJA permet de dispenser des consultations juridiques et de rédiger des actes. Sans CJA, le conseiller ne peut pas vous remettre d’études écrites.
  • IOBSP (Intermédiaire en Opérations de Banque et en Services de Paiement) : pour la réalisation d’opérations bancaires. Un numéro ORIAS est indispensable pour qu’il puisse effectuer ce service.
  • La carte Transactionnelle immobilière (carte T) : qui permet de garantir le professionnalisme des agents immobiliers.
 
Ces informations doivent être présentes sur un document appelé « document d’entrée en relation » qui doit obligatoirement vous être remis lors du premier rendez-vous. Il est indispensable de vérifier ces informations pour éviter les escroqueries !
La réglementation en vigueur, bien que lourde, permet de jauger les compétences des professionnels qui peuvent vous démarcher.
Chacune de ses activités ont des autorités de tutelle différentes qui s'assurent de la conformité du travail du conseiller en gestion de patrimoine par des contrôles assorties d'eventuelles sanctions (pouvant aller jusqu'à l'interdiction d'exercice).

Analysez le mode de rémunération :

Attention aux services gratuits ou « offerts ». Bien souvent, ce type de pratique cache une vente systématique de produits avec des frais importants.

Préférez un conseiller en gestion de patrimoine se rémunérant avec des honoraires, et soyez vigilant aux différents frais cachés.

Attention également aux établissements mono-produits. Les établissements bancaires, par exemple, ne pourront vous proposer que des produits du réseau auquel ils appartiennent. Les cabinets indépendants, eux, pourront vous proposer des produits multi-marques, et donc plus à même de correspondre à vos besoins.

Ce qui n’est pas facturé n’est pas gratuit !

La CNCGP, un label de qualité et de sécurité pour l’épargnant

Notre profession est réglementée. Tous nos conseillers sont adhérents à la CNCGP (Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine). La CNCGP est l’association représentative de la profession, qui est agréée par l’AMF (l’Autorité des Marchés Financiers). 70% des conseillers en gestion de patrimoine sont adhérents à la CNCGP ; cette association est aujourd’hui le leader incontournable des acteurs de la gestion privée indépendante en France.

Une obligation de formation : la formation est un élément essentiel à l’exercice du métier de conseil en gestion de patrimoine. Tous les ans, un nombre d’heures obligatoires est imposé à chaque adhérent.   
Des autorités de tutelle encadrent notre profession ; l’AMF, au titre de nos activités de conseil en investissement financier, l’ACPR, au titre de notre activité d’intermédiaire en assurance.
Le métier de conseil en gestion de patrimoine s’exerce principalement par des Cabinets Indépendants ou via des agences bancaires.

Il est indispensable de vérifier que votre interlocuteur :

  • Soit immatriculé à l’ORIAS
  • Ait le statut de CIF (suivant l’activité exercée)
  • Ait le statut de IAS (Intermédiaire en Assurance) et IOBSP (catégorie courtier) (suivant l’activité exercée)
  • Ait une assurance professionnelle
  • Soit adhérent à une chambre (CNCGP par exemple).

  • Ingénierie

    Pour répondre aux besoins de nos clients, nous proposons une étude approfondie de leur situation pour mettre en place la meilleure stratégie patrimoniale globale.

    Il ne suffit plus aujourd’hui de laisser son patrimoine se valoriser sur des produits financiers ou immobiliers sans prendre du recul avec l’environnement économique global et votre situation.

  • Investir avec Alter Finances

    Il est de plus en plus compliqué de s’y retrouver entre les différents placements que l’on vous propose.

    Entre produits financiers ou investissements immobiliers, de court ou de long terme, les offres se multiplient depuis des années pour en devenir presque illisibles.

    Il est devenu nécessaire, aujourd’hui, de faire appel à des professionnels tels que des conseillers en gestion de patrimoine pour choisir le support d'investissement adéquat qui correspondra à votre situation personnelle globale (financière, juridique et fiscale) et qui répondra à vos objectifs.